Découverte insolite du centre-ville

Qui n'a jamais rêvé de se mettre dans la peau d'un détective ? La Ville de Saint-Jean-d'Angély organise son premier cluedo géant les après-midis du week-end des Journées du patrimoine, samedi 15 et dimanche 16 septembre. (Re)-découvrez la ville sous un angle nouveau et original avec cette aventure inédite !

 

www.angely.net

 

Découvrez les applications numériques Visite patrimoine Saint-Jean-d'Angély et en chemin vers Compostelle" disponibles gratuitement sur Google play et apple store.

Vous découvrirez la ville en 13 étapes, de l'Abbaye Royale au jardin public, du musée au nouvel EDEN, en faisant escale au quai de Bernouet. 

Le second parcours vous offre quant à lui d'apprécier 9 étapes saintongeaises du chemin de Saint-Jacques, dans le cadre de la célébration des 20 ans sur la liste du patrimoine de l'UNESCO.

 

Une ville d’eau, de pierre et de vigne

Saint-Jean-d’Angély est une ville à la campagne caractérisée par l’eau, la pierre et la vigne.

Eau

L’eau car la ville repose sur la vallée de la Boutonne, rivière aux eaux paisibles, royaume des pêcheurs, des promeneurs et des sportifs et dispose d’une base de loisirs équipée d’un camping trois étoiles, d’une aire de camping-car ainsi que d’un centre aquatique de 1er plan.

 

 Vous découvrirez la Boutonne, grâce au Kayak Club Angérien :

 

  • Avec des randonnées : chaque jour pendant l'été. Le club vous transporte en mini bus en amont pour découvrir la rivière en canoë ou Kayak.
  •  Des locations :  vous pourrez louer un canoë sur place à l'heure, à la demi journée ou à la journée.
  •  Des "fils de lune"  :  chaque vendredi soir de l'été, apéro, randonnée nocturne et repas convivial vous est proposé par les bénévoles du club.
  •  Des "fils de l'eau" : randonnée en canoë accompagnée et commentée sur le patrimoine historique de la rivière, chaque mardi matin de l'été.

http://www.canoesaintjeandangely.fr/

  

pierre


La pierre car l’Histoire a laissé des traces monumentales comme

  • l’Abbaye Royale – inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre du bien en série « Les Chemins de Saint Jacques de Compostelle en France »
  • les tours de l'Abbaye Royale du haut desquelles on découvre le magnifique panorama sur la ville et ses environs,
  • la Tour de la Grosse Horloge qui symbolisait  l’autonomie accordée à la commune par le roi d’Angleterre Jean sans Terre,  celle-ci fut confirmée par le roi de France Phillipe II Auguste.
  • La richesse patrimoniale de la ville se constate également au détour des ruelles, le long des maisons à pans de bois, des demeures authentiques de style charentais ou encore des hôtels particuliers des XVIème et XVIIème siècles.

vigne

La vigne, enfin, car elle a longtemps imprégné la vie locale depuis l’âge où Saint-Jean-d’Angély rivalisait avec Cognac dans le commerce de l’alcool le plus connu au monde. Il reste quelques belles maisons de propriétaires de chais et des vignes en sortie de ville.

Patrie du comte Regnaud, l’un des rédacteurs du Code Civil au côté de Napoléon Bonaparte, Saint-Jean-d’Angély propose une offre culturelle et variée. Le musée des Cordeliers, labellisé « Musée de France » abrite la seule collection publique dédiée aux expositions Citroën en Afrique et en Asie dans les années 20 et 30, fonds reçu de l’Angérien Louis Audoin-Dubreuil et de Maurice Penaud, avec pour joyau l’autochenille     « Le croissant d’argent ».